15 janvier 2009

03# Anca

ancablog

La rencontre avec Anca est digne des meilleurs scénarios d'Hitchcock. Voyant un attroupement sur le bord de la voie ferrée et sentant l'arrivée proche d'un train je m'arrête pour faire quelques clichés. A l'arrivée du train c'est l'effervescence. Une vieille femme embarque le contenu d'une brouette. Un homme monte avec un vélo sur l'épaule. Un autre descend avec deux sacs bourrés de poivrons et déjà le train repart vers une nouvelle destination. Un dernier regard vers la locomotive qui s'éloigne dans un nuage de poussière. Je tourne la tête et là, face à moi, une jeune fille est assise de l'autre côté de la voie ferrée un livre à la main. Il y a deux minutes nous étions une cinquantaine sur le bord des rails et maintenant nous sommes deux. Je traverse alors la voie pour faire le portrait de cette jeune fille.

Anca vient d'avoir 18 ans. Elle est élève au lycée "Teoretic" d'Ocna Mures ou elle prépare un bac littéraire. Elle fait français en seconde langue mais n'ose pas me parler dans la langue de Molière. Comme beaucoup de jeunes filles de son âge elle aimerait devenir styliste ou comédienne. Nous discutons ainsi un bon quart d'heure puis je la laisse reprendre le cours de son livre : "La maison sur la colline" de Noah Gordon.

Intalnirea cu Anca este demna de scenariile lui Hitchcock. Vazand aglomeratie pe peronul garii si simtind efervescenta dinaintea sosirii unui tren ma opresc sa fac cateva clisee. Sosirea trenului este ca o explozie. O batrana urca in tren continutul unei roabe bine incarcata. Un barbat urca cu o bicicleta pe umeri. Un altul coboara cu doi saci plini ochi de ardei si ... trenul pleaca spre noi destinatii. Arunc o privire trenului care se departeaza intr-un nor de praf. Intorc capul si, in fata mea, o tanara este asezata pe cealalta parte a caii ferate cu o carte in mana. Acum doua minute eram cinzeci de persoane pe peron si acum suntem doar doi. Traversez calea ferata sa fac portretul tinerei.

Anca tocmai a implinit 18 ani. Este eleva la Liceul Teoretic din Ocna Mures unde prepara un bac literar. Face franceza a doua limba dar nu indrazneste sa-mi vorbeasca in limba lui Moliere. Ca multe dintre fetele de varsta sa doreste sa devina stilista sau actrita. Discutam un sfert de ora si apoi o las sa reia lectura cartii sale «Casa de pe colina» de Noah Gordon.

Posté par dacia à 17:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur 03# Anca

    Voilà, c'est décidé je serai tous les dimanches sur ton site pour découvrir ton nouveau portrait... ça me donne envie d'aller là bas !
    @+
    patricia

    Posté par patricia, 27 janvier 2008 à 10:06 | | Répondre
  • j'ai mis ton site en favoris, j'adore venir prendre une petite tranche de vie une fois par semaine.
    grosses bises
    nanou

    Posté par nanou, 27 janvier 2008 à 12:53 | | Répondre
Nouveau commentaire